Les News Du Vin

Edition du 21/01/2020
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot. Superbe Margaux 2016, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, particulièrement prometteur. Dans la lignée, le 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuances de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution. Le 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, ré́glisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Le 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, commence à très bien s'apprécier.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

P. LANCELOT-ROYER


Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, reprise en 1996, par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Sélectionné depuis de nombreuses années et on le comprend avec ce Champagne cuvée Dualissime Blanc de blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, 85% récolte de 2013 et 15% de vins de réserve vieillis en cuves émaillées, une cuvée très fine mais puissante, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très persistante au nez comme en bouche, de bouche parfumée. Très beau Millésime 2010, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, d’une grande finesse, bien typé, au nez complexe et puissant de fruits frais et secs, c’est un grand vin comme nous les aimons, d’une très belle expression, racé, très raffiné. Egalement ce remarquable Blanc de blancs cuvée de Réserve R.R, 100% Chardonnay, 65% récolte de 2015 et 35% de vins de réserve vieillis en foudre, c’est un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais. Quant au brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, 100% Chardonnay et 100% Grands Crus, 65% récolte de 2013 et 32% de vins de réserve vieillis en foudres, il a une jolie robe, il combine fraîcheur, structure et homogénéité, avec ces nuances de fleurs et de coing, d’une belle harmonie, un beau vin riche, tout en délicatesse.

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 51 41
Email : champagne.lancelot.royer@cder.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lancelotroyer

Château VIEUX RIVALLON


D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire. Superbe Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2015, il est gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. Excellent Saint-Émilion GC 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. Le 2014, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l’apprécierez dès aujourd’hui, notamment, avec un filet de bœuf et foie gras ou une pintade.

Alexandre Plocq - Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site personnel : www.chateau-vieux-rivallon.com

DOMAINE ERIC ET BERENGERE THILL


“Cette installation est le fruit d'une passion cultivée depuis ma plus tendre enfance, raconte Éric Thill. Mes origines alsaciennes influencent mon travail tant à la vigne qu'à la cave. L'emploi de produits phytosanitaires est réduit à son plus strict minimum pour le respect de l'environnement et de la santé humaine. Les vendanges sont manuelles, triées à la parcelle, récoltées en caisses directement transportées des vignes à la cave pour éviter des triturations inutiles au raisin et ainsi respecter son intégrité. A la vigne, nous faisons beaucoup d'efforts pour consommer un minimum d'énergie fossile. Le rognage, le palissage et surtout les vendanges sont réalisés uniquement à la main. Nous raisonnons chaque intervention à la parcelle. Nous effectuons plusieurs fois, en saison, des comptages concernant la biodiversité présente dans nos vignes. C'est en grande partie pour cela que nos vins sont mono cépages : pas d'assemblages. Nous vous offrons deux gammes de vins à la dégustation : - Des vins fruités et floraux à travers nos Savagnin, Chardonnay, Poulsard et Pinot noir. - Des spécialités du Jura, avec notamment un Crémant pour les fêtes et bien entendu notre marque déposée Liqueur de Chardonnay !” Leur Côtes-du-Jura Préfleur 2015, issu d’une vigne de Chardonnay âgée de 45 à 50 ans, certifiée Bio depuis 2015, possède un charme indéniable, il sent bon les fruits mûrs et les petits fruits secs, un vin légèrement miellé, d’une belle longueur, tout en arômes, bien élevé. Vous pourrez découvrir d'autres cuvées comme le Côtes-du-Jura Chardonnay Sur Montboucon 2016, Chardonnay du lieu-dit Sur Montboucon, le Côtes-du-Jura Chardonnay lieu-dit Les Grandes Vignes 2016, ou encore la Liqueur de Chardonnay, Vin de Liqueur, la conception de ce vin s’est faite en octobre 2010, “nous voulions voir ce que donnerait notre marc 2009 (11 mois de fûts) avec un jus de Chardonnay”, et c’est plutôt réussi.


11, rue Principale
39570 Trenal
Téléphone :03 84 44 82 87 et 06 89 72 10 33
Email : eric.thill202@orange.fr
Site : vinsjurathill


> Nos dégustations de la semaine

Cave de CLEEBOURG


Arraché durant la seconde guerre mondiale, le vignoble a été progressivement replanté à partir de 1946, date de la création de la Coopérative Viticole de Cleebourg, qui regroupe l'ensemble des 195 viticulteurs de Cleebourg, Oberhoffen les Wissembourg, Rott, Steinseltz et Riedseltz. La diversité des sols, argilo-marneux à Cleebourg, marno-gréseux à Rott, Loess et Lehms à Oberhoffen, Steinseltz et Riedseltz et l'exposition optimale dont jouissent les coteaux permettent à cette cave de proposer un large éventail de vins, qui collectionnent les récompenses.
De nombreux échantillons présentés, en commençant par ce Sylvaner 2017, médaille d?Or Colmar, fin, vif, parfait sur des huîtres, l?Auxerrois 2017, médaille d?Or Mâcon, de robe séduisante, tendre et corsé à la fois, de bouche florale, classique, bien agréable, cet autre Auxerrois Cléro Randonneur 2018, frais et rond à la fois, parfait pour sur un apéritif.
Séduisant Riesling 2017, médaille d?Or Paris, élégant et complexe, avec des notes fraîches et minérales à la fois, de bouche franche et fruitée, que l?on débouche sur une volaille comme sur un poisson en sauce.
On continue avec cette fois le Riesling Lieu-dit Hannesacker 2016, très floral, puissant et fin à la fois, de bouche savoureuse, épicée et subtile, tout en structure et parfums, un joli vin persistant comme leur Riesling Vieilles Vignes 2017, au nez légèrement fumé, nerveux et vif, d?une bonne longueur en bouche.
Nous passons à présent sur ce Pinot Noir 2017, médaille d?Or Mâcon, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d?épices, tout en nuances, de bonne bouche, quand le Pinot Noir Hospices de Strasbourg 2017, de robe intense, développe des senteurs de cassis et de prune, de très bonne structure, un vin bien typé, qui s?apprécie, notamment, avec une oie farcie aux choux rouges et aux pommes ou une tartelette alsacienne.
Cet autre Pinot Noir Passion 2015, au nez de prune et de sous-bois, a des tanins puissants mais soyeux, c?est un vin qui se goûte parfaitement actuellement, où s?allient rondeur et distinction, très aromatique.
Excellent Muscat 2017, encore médaille d?Or Paris, avec ses arômes floraux délicats, bien typé, très charmeur, comm sait l?être le Pinot Gris 2017, médaille d?Or Paris (bravo !), fin mais riche, d?une belle persistance, avec ces notes complexes de pêche et de noisette en finale, quand le Pinot Gris Lieu-dit Karchweg 2016 a des notes fruitées et florales, un joli vin fondu en bouche, très flatteur comme ce très beau Pinot Gris cuvée de la Confrérie 2017, avec ces senteurs persistantes, ample et distingué, un vin qui mérite un poisson au four ou une choucroute de canard.
On a apprécié aussi le Gewurztraminer 2016, médaille d?Or Colmar très séduisant par sa persistance d?arômes, sec et épicé, parfait sur des crustacés comme le Gewurztraminer Lieu-dit Reifenberg 2016, qui est très aromatique (musc, pêche, tilleul), bien caractéristique de son terroir.
Enfin, il y a le Crémant d?Alsace Clérotstein Auxerrois, qui sent les fruits secs (amande) et le chèvrefeuille, un vin généreux et harmonieux, de mousse légère, le Crémant d?Alsace Clérotstein Pinot Gris, tout en arômes, avec ce nez de petits fruits frais, de tilleul et d?amande, un vin ferme et suave, de mousse fine, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente.
On est aussi sous le charme de leur Crémant d?Alsace Clérotstein rosé, avec cette bouche dense et persistante où l?on retrouve la fraise des bois, un vin équilibré et savoureux, de jolie mousse, tout en fruité en finale, le Crémant d?Alsace Domaine Burger Bio, une cuvée persistante, conjuguant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, et ce Crémant d?Alsace Clérotstein Symphonie en P, présenté dans une très jolie bouteille, assemblage des trois pinots d?Alsace (blanc, gris et noir), avec des dominantes d?amande et de tilleul, où s?associent rondeur et distinction, de mousse crémeuse.

Route du Vin
67160 Cleebourg
Tél. : 03 88 94 50 33
Fax : 03 88 94 57 08
Email : info@cave-cleebourg.com
www.cave-cleebourg.com


Cave GILBON


Château La TOUR SAINT HONORÉ



> Les précédentes éditions

Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018

 



Pierre MIGNON


Cédric CHIGNARD


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château La CAMINADE


Château BARRÉJAT


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château de CREZANCY


Château GAUTOUL


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château MAYNE LALANDE


Château DARIUS


Domaine GOURON


Domaines BUNAN


Domaine Guy BOCARD


Domaine Les CASCADES


R. BOUTILLEZ MARCHAND


P. LANCELOT-ROYER


Domaine de L'OLIVETTE


Alain LITTIÈRE


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château HAUT-LAGRANGE


Guy LARMANDIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


CLOS DES LUNES


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine Guy ROBIN


Domaine l'ABBE DINE


LEJEUNE-DIRVANG


Domaine PERALDI


RUHLMANN-SCHUTZ


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Aline et Rémy SIMON



H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DU MASSON


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales