Les News Du Vin

Edition du 17/01/2017
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM

Le “B” stylisé est le fil conducteur et identitaire de la maison Bestheim, afin d’obtenir une reconnaissance optimale. Ces évolutions portent sur la capsule qui passe en aluminium, le bouchon marqué du logo, les bouteilles Réserves et Médaillées sont désormais en bouteilles marron dite “feuille morte”, des étiquettes adhésives au papier haut de gamme sont verticales afin de mettre la bouteille en valeur. L’objectif avec ce nouvel habillage est d’apporter plus de lisibilité et d’élégance. Autre information à souligner enfin, la gamme Réserve est rebaptisée Classic.


En janvier 2015, nous avons fait une fusion amicale entre voisins, mariage réussi entre la Cave de Kientzheim-Kaysersberg et Bestheim : cela induit une restructuration qualitative du vignoble mais aussi humaine. La recherche d’approvisionnement de qualité, toujours délicate, a conduit à ce mariage, qui nous a apporté de prestigieux Grands crus comme le Schossberg et le Furstentum, ainsi que de nouveaux clients à l’export. Bestheim est le premier opérateur alsacien avec 1380 ha et 491 familles d’adhérents. La marque vend 15 millions de bouteilles par an et exporte 33% de sa production dans plus de 20 pays. Cette union a renforcé des positions déjà bien acquises et tournées vers l’excellence de sa production et la pertinence économique de son modèle. La finalité de Bestheim est d’affirmer son statut de marque référente du vignoble alsacien. Cette fusion est une nouvelle aventure, ajoute Thierry Schoepfer, après avoir investi il y a peu, 20 millions d’euros dans une nouvelle cave ultra performante sur le site historique de Bennwihr, nous ajoutons à notre palette de beaux terroirs particulièrement prisés et des Grands Crus à notre gamme.”

   

BESTHEIM

Directeur général : Thierry Schoepfer
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BURLIGA
GALAND
JAYLE/PELLE
LATOUR LAGUENS
PIOTE
BÉCHEREAU
LAMOTHE VINCENT
LUGAGNAC
PAILLETTE
LISENNES*
PIERRAIL
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
FONT-VIDAL (BX)
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BUISSON
LE SEPE
SAINTE-BARBE
BASTIAN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
(LAUBERTRIE (BX))
MAISON NOBLE
TUILERIE du PUY



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VRAI CAILLOU*
ARRAS
CASTENET
(REIGNAC)
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
LES MARÉCHAUX (BX)
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(GRAND PARIS*)
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de NOIRÉ


Un vignoble de 15 ha racheté en 2001 par Jean-Max et Odile Manceau. Forts de 30 ans d'expérience, ils s'attachent à redonner ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. Ces passionnés se sont engagés dans une démarche bio, actuellement en conversion vers une certification Agriculture Biologique. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernet franc dont certaines vignes ont plus de 50 ans. Son Chinon rouge cuvée Élégance 2012, de couleur pourpre, aux tanins savoureux, est très parfumé (mûre, épices…), et associe puissance et finesse au palais, où se marient des notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et de sous-bois. Le 2011, présenté dans une belle bouteille en verre antique lourde légèrement tronconique, est une belle réussite, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits noirs et de poivre, avec des tanins souples et amples. Beau 2010, puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d'une bien jolie finale. Le Chinon rouge cuvée Caractère 2011, Cabernet franc, élevé 13 mois en barriques de chêne (25% neuves, 25% un vin, 25% deux vins et 25% en cuves), est très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), de charpente équilibrée, dense et harmonieux. Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon et partez pour une promenade gourmande à la découverte des vins du domaine, une dégustation commentée et admirer les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de Vienne. Et les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

Odile et Jean-Max Manceau
160, rue de L'Olive
37500 Chinon
Téléphone :02 47 93 44 89
Télécopie :02 47 98 44 13
Email : domaine.de.noire@orange.fr
Site personnel : www.domainedenoire.com

Michel MORILLEAU


Classé 1er Grand Vin, et de loin. La famille est depuis 1740 dans ce vignoble de 18 ha. Pour ce vigneron passionné et talentueux, “le millésime 2015 sera encore très bon, faible rendement une fois de plus 20 hl/ ha de moyenne en Muscadet et Chardonnay. Fermentations alcooliques terminées en douceur, sauf pour les fûts de Chardonnay Exception. Le Gros Plant sera de qualité habituelle.” Formidable Muscadet Olympus 2004, avec des notes minérales, aux senteurs d'agrumes, séduisant par sa structure distinguée en finale; un vin qui mérite une cuisine raffinée comme des huîtres chaudes à la sauce safranée ou des brochettes de lotte au lard fumé. Superbe Muscadet Côtes-de-Grand-Lieu sur lie 2010, au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, un vin harmonieux, de belle évolution, parfait sur un poulet au sel ou des escalopes de saumon à l'oseille. Le Gros-Plant blanc Prieuré Royal Vieilles Vignes 2014, toujours très bien équilibré en acidité, au nez de fleurs blanches et d’agrumes, est vivace et persistant, très plaisant en finale.


Prieuré royal Saint-Laurent
44650 Legé
Téléphone :02 40 26 60 95
Télécopie :02 40 26 63 65
Email : m.morilleau@yahoo.fr

Château MAÏME


Au sommet. La propriété est riche en vestiges archéologiques et souvenirs religieux. Son nom "Maïme" signifie Maxime en Provençal, et provient de la Chapelle qui se trouve sur la propriété, construite en milieu du Moyen-Âge. Une nouvelle page s’écrit depuis quelques années avec l’arrivée de la famille Sibran-Garcia, conquise par la beauté des lieux et son authenticité. Aux 18 ha répartis entre micaschiste en partie haute et argilo-sablonneux en partie basse, s’ajoutent 18 autres ha de grès sablonneux avec de nombreux galets qui assurent un excellent drainage et une bonne restitution nocturne de la chaleur emmagasinée dans la journée. Un enherbement maîtrisé, pour une meilleure aération des sols et une concurrence hydrique des vignes est pratiqué un rang sur deux avec labour de l’autre rang. Les traitements phytosanitaires s’effectuent de façon raisonnée, non systématique. La taille, étudiée, donne un rendement mesuré afin d’obtenir la concentration des meilleurs raisins. “Le millésime 2015 est d'excellente qualité, nous confirme Jean-Louis Sibran. Les rosés, qui représentent 90% de la production, sont de belle couleur rose pâle, fruités avec des grains plus prometteurs que ceux de l'an dernier. Les rouges sont sur le fruit et peu tanniques. Une superbe année dans les deux couleurs. Millésimes à la vente en 2016: en rosés, 2015, en blancs, 2014, puis 2015, en rouges, 2012, pour la cuvée Véronique et 2014, pour la cuvée Raphaëlle. Notre nouvelle salle de réception peut accueillir 200 personnes.” Remarquable Côtes-de-Provence cuvée Véronique rouge 2012, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, d’une finale complexe, de garde. Pour la (très) bonne bouche, ce 2003, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, un vin capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, et le 2001, qui se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Raphaëlle 2014 développe un nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, classique, associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes ou des cannellonis, par exemple. Le Côtes-de-Provence rosé, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur, comme ce blanc 2014, fin et rafraîchissant, aux arômes flatteurs d’agrumes et de genêt, de bouche délicatement suave.

Famille Sibran-Garcia
Route Nationale 7
83460 Les Arcs-sur-Argens
Téléphone :04 94 47 41 66
Télécopie :04 94 47 42 08
Email : maime.terre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-maime.com

CHATEAU REDORTIER


Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

Famille de Menthon

84190 Suzette - Beaumes de Venise
Téléphone :04 90 62 96 43
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : chateauredortier


> Nos dégustations de la semaine

Château FOURCAS-DUPRÉ


Un cru qui surprendrait un bon nombre de crus plus connus (et beaucoup plus chers) dans une dégustation “à l’aveugle”.
C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc….
En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac... 
“Le 2013 est un millésime élaboré dans l’adversité en raison des conditions climatiques pas toujours très favorables, nous raconte Patrice Pagès. Nous avons pu attendre, vendanger le 13 octobre et avons ramassé des raisins d’une bonne maturité. C’est important de retrouver dans les raisins un bon équilibre maturité-alcool-tanins et, en 2013, les tanins étaient présents. Ce ne sont pas des vins d’une très grande densité mais qui sont équilibrés, des vins plus sur l’élégance. Jolie couleur profonde, jolie fraîcheur en bouche, c’est très fin, bel équilibre des saveurs, des vins qui seront très agréables dans les deux ou trois ans à venir, dans le style des 2007 absolument délicieux en ce moment. Ce 2013 est d’une suavité parfaite. Pour l’association vins-mets, je conseillerais d’associer le 2013 à une escalope de veau à la crème, avec des petits champignons, une sauce onctueuse, un mets très doux, le 2013 sera parfait.
Le 2014 est un beau millésime et pourtant nous n’avons pas eu l’été que l’on souhaitait, le temps était un peu maussade, pas beaucoup de luminosité, heureusement Septembre a été magnifique et même exceptionnel. Nous avons attendu Octobre pour vendanger en étalant la récolte sur 4 semaines, pour atteindre, parcelle par parcelle, la parfaite maturité. Cet automne formidable a permis au Merlot de révéler des arômes de fruits exceptionnels, des tanins suaves. Le Cabernet, qui est un grand cépage lorsque qu’il arrive à parfaite maturité, donne de la concentration, du charnu, des arômes puissants de fruits noirs. En 2014, les Cabernets étaient superbes et c’est ce qui explique la grande qualité de ce millésime. Il y a beaucoup de complexité dans les vins, un parfait équilibre entre acidité, alcool et tanins. Il y a beaucoup de profondeur, je le compare aux 2009 et 2005. Si l’on peut attendre quelques années, ils se révèleront vraiment formidables.”
Belle réussite, en effet, avec ce Listrac Médoc 2013, 48% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés (13 €). Le 2012, 47% Merlot et 47% Cabernet-Sauvignon, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), de belle charpente, est un vin très classique du Médoc, qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée (15 €). Au même prix, le 2011, 44% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, se goûte particulièrement bien, un vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, riche en couleur comme en matière, d'une belle longueur. Remarquable 2010, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de garde, qui commence à s’apprécier avec, sur une pintade au foie gras ou un tournedos Rossini.
On poursuit avec ce Listrac Médoc cuvée Hautes Terres 2012 (belle étiquette orange, version contemporaine du grand vin), 54% Merlot et 46% Cabernet Sauvignon, un vin typé comme on les aime, avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, dense, subtilement poivré en finale (11,50 €). Le Bordeaux Grand Vin Blanc Sec 2014, 67% Sauvignon Blanc et 33% Sémillon, de belle robe jaune d’or soutenu, est riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, et sera parfait sur un poulet à l'estragon ou une tarte au crabe (17 €).

Patrice Pagès

Les VIGNERONS du BRULHOIS


En 1960, la Cave de Donzac (82) et la Cave de Goulens (47), dans l’appellation Côtes du Brulhois, sont créées. En 1997, elles décident de s’unir pour créer Les Vignerons du Brulhois. En 1998, l’une des marques de cette union, Carrelot des Amants, est référencée par la Société des Alcools du Québec et devient l’un des leaders des vins du Sud-Ouest au Québec. Depuis, cinq autres vins ont été référencés. Cette réussite commerciale est un tournant dans la vie et dans la politique commerciale des Vignerons du Brulhois qui adoptent une politique volontariste à l’export. En 2002, l’union commerciale laisse la place à une fusion de ces deux coopératives qui créent la Sca Vignerons du Brulhois. Parallèlement, les Vignerons du Brulhois décident de développer le circuit traditionnel sur le secteur local, régional et sur l’ensemble de la France. En 2011, l’Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure Côtes du Brulhois est devenue AOC Brulhois. Cette reconnaissance prime les années de travail à la vigne des producteurs et les efforts réalisés par les techniciens et œnologues.
Leur Brulhois Château Grand Chêne rouge fût 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense et puissant en bouche. Leur Vin noir 2011, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très charpenté, alliant structure et velouté.
On goûte également ce Côtes de Gascogne “b-a ba” blanc sec (4,25 e), l’IGP Comte Tolosan “b-a ba” blanc doux 2015, de bouche suave, tout en arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, et l’IGP Comte Tolosan “b-a ba”rosé 2015, un vin friand, idéal sur des mets épicés.

3 458, avenue du Brulhois
82340 Donzac
Tél. : 05 63 39 91 92
Fax : 05 63 39 82 83
Email : info@vigneronsdubrulhois.com
www.vigneronsdubrulhois.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Mas des BRESSADES


Depuis des siècles, faire du vin dans la famille Marès relève autant d'un art que d'une tradition familiale. Cyril Marès (diplômé de l'Ecole d'Agronomie de Montpellier et oenologue) la maintient, sur le domaine créé par Roger Marès en 1964. Ce dernier avait aussi créé avec son père Henri, le vignoble du Château Puy Castéra dans le Haut-Médoc, domaine que gère actuellement Alix Marès. Et c'est en pionnier qu'il a appliqué en Costières les bonnes leçons girondines.
Remarquable Costières-de-Nîmes cuvée Excellence blanc 2011, fermentation et élevage de 4 à 5 mois en barriques, l'une des plus séduisantes bouteilles savourées dans la région cette année, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de noix, de citron et de poire, de bouche ample, suave et d'une longue finale, le tout à un prix particulièrement attractif (9,50 €). Le Costières-de-Nîmes cuvée Excellence rouge 2010, issue de vieilles vignes de Syrah, élevage de 12 mois en barriques, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, est dense et ample en bouche, au nez où dominent les fruits cuits (9,50 €). La cuvée Tradition blanc 2009 est d'un bel équilibre, un vin rond et frais à la fois, de bouche complexe et fine, bien vinifié comme la cuvée Tradition rosé 2011, un rosé de saignée (Cinsault, Grenache, et Syrah), de belle teinte, souple et friand, franc et fruité, qui s'accorde aussi bien sur des gougères que sur une terrine de la région (6 €). Il y a aussi cet IGP du Gard rouge Les vignes de Mon Père 2010, Cabernet-Sauvignon majoritaire avec 30% de Syrah, élevé 12 mois en barriques neuves et d'un vin, d'une belle robe brillante, un vin équilibré, chaleureux, aux notes de réglisse et de cerise, d'une finale veloutée, encore très jeune (10 €). Pas la moindre hésitation.

Cyril Marès

> Les précédentes éditions

Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015

 



Domaine Jean-Max ROGER


Château DARIUS


Cru LAMOUROUX


Francis BLANCHET


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château MONTROSE


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Denis FORTIN


Domaine Jean-Jacques GIRARD


BARDY-CHAUFFERT


Domaine ALARY


Château VALENTIN


Château PENIN


Château LAGRANGE Les TOURS


POL ROGER


Charles SCHLÉRET


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château HAUT-MARBUZET


Château BELLE GARDE



SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE CHARPENTIER


LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales